Elimination des nuisibles

Il n'y a rien de plus gênant que d'être constamment importuné par certains nuisibles, eu égard à la nocivité de leurs actions sur la vie et les travaux, notamment champêtres, de l'homme. Parmi eux, de nombreux petits mammifères à l'instar des souris et les insectes en général (guêpes, fourmis, moustiques, mouches, ...), peuvent entrer en ligne de compte. Vivre à côté de ces animaux peut vite devenir un véritable supplice car ils procurent un mal-être considérable, d'où l'acharnement à vouloir s'en débarasser, non seulement des milieux où nous passons la majeure partie de notre temps, tels que les lieux d'habitation et les bureaux, mais aussi, des espaces cultivables.

A cet effet, de très nombreuses variétés de produits chimiques sont mis à notre disposition sur le marché, cependant leur efficacité va de paire avec les nombreux inconvénients découlant de leur utilisation. Ces produits artificiels ne sont donc pas toujours dépourvus de risque, tant à l'égard de l'homme qu'à celui des animaux domestiques qui lui tiennent souvent compagnie. C'est pourquoi, les solutions naturelles pour éliminer les nuisibles sont les plus recommandables et méritent encore plus d'attention. Dans cet article, nous nous limiterons à quelques cas bien précis.

L'élimination des souris peut se faire de plusieurs manières. De nombreux concepts ont été développés, de tous ceux-ci, seuls ceux qui tuent les souris et font disparaître leurs cadavres en toute discrétion sans qu'une senteur nauséabonde ne soit exhalée, sont à privilégier. Dans ce registre, certaines souricières sont de plus en plus dotées d'accessoires favorisant la disparition rapide des restes de la souris. A cela, il n'est pas inutile d'ajouter les poudres toxiques pour les souris, mais pas pour l'homme, qui placées dans les recoins de la maison où elles sont susceptibles de passer, servent d'appât puis, une fois consommées, les tuent et les dessèchent progressivement.

L'élimination des fourmis peut également se faire très simplement selon divers procédés. Parmi eux, un bocal contenant un composé arsenical constitue une solution idoine, s'il est parsemé de petites ouvertures par où les fourmis peuvent entrer, puis ressortir couvertes de substances toxiques qu'elles rependront dans toute la fourmilière. Le poison se contaminera à la manière d'un virus et tuera toutes les fourmis.

La présence de puces dans la maison est souvent conséquente à la cohabitation avec des animaux de compagnie tels que les chiens et les chats. Une hygiène bien menée à l'endroit de ces animaux, permet de se prémunir contre une invasion des insectes peu ragoûtants dont il est question. Une solution à base d'eau chaude citronnée, peut également être utile dans ce sens. Il suffira pour cela, de recueillir le zeste de citron, puis, de l'écraser et le mêler à l'eau ayant une température d'au moins 100 degré Celsius. Après avoir attendu vingt quatre heures, vous pouvez filtrer le tout et asperger l'eau dans les zones susceptibles d'abriter la moindre puce.

{debug}