Eloignement des volatiles

Le fait pour les oiseaux de basse-cour, de se retrouver en permanence au milieu des hommes dans les grandes villes, en campagne et aux abords des sources d'eau, est un phénomène banal.

Cela s'inscrit en droite ligne avec le cours normal des choses et procure d'ailleurs incontestablement, une sensation de bien-être, qui occulte parfois les multiples méfaits et dangers que cette situation emporte dans certains cas. Cela suppose donc que, loin de vouloir faire échec à la libre circulation des volatiles dans nos villes et villages, des mesures doivent cependant être prises pour tempérer leurs déplacements dans les lieux où leur éloignement est fortement requis pour des raisons de santé, de maintenance, d'esthétique et d'isolation sonore.

Les volatiles peuvent s'avérer être très nuisibles lorsqu'ils sont présents dans certains endroits. C'est pourquoi il est urgent de les tenir à l'écart des milieux où leur nocivité pourrait s'exprimer dans tous ses contours. Ces animaux peuvent donc nous causer du tort de plusieurs manières, notamment, leurs excréments, qui constituent souvent les vecteurs de certaines pathologies. Il en est de même de leurs actions corrosives sur le matériel servant à l'édification des bâtiments, sans oublier les cris incessant qui peuvent nuire à la concentration des travailleurs dans les bureaux, ou à la tranquillité en général. Au regard de tout ce qui précède, il n'est pas étonnant que l'éloignement des volatiles soit la raison d'être de certains professionnels, qui sont d'ailleurs devenus des experts en la matière. Pour y arriver, ils mettent en mouvement, de nombreuses méthodes.

L'éloignement des volatiles passe nécessairement par la réalisation des installations adaptés aux contours des bâtiments à protéger, et qui sont non préjudiciables à la vie des oiseaux à tenir sous une bonne distance.

Ces installations peuvent se décliner sous plusieurs facettes: l'astuce la plus simple consiste à protéger les faces extérieures des bâtiments en y installant des câbles constitués de fils soutenus par des supports, de sorte que l'animal vienne se poser dessus au lieu des abords des bâtiments qu'il risque d'altérer. Une autre solution consiste également à installer, tout au long des endroits où l'animal est susceptible de se poser, une sorte de grillage électrique qui déchargera une énergie peu agréable au volatile qui s'y aventurera. Ainsi, il s'en ira immédiatement et sera moins enclin à y revenir par la suite.

A côté de toutes ces méthodes citées plus haut, quelques gestes pratiques peuvent aussi contribuer à l'éloignement des volatiles de l'environnement immédiat: dans cette perspective, il s'agira tout simplement de combler toutes les ouvertures présentes sur le plafond, d'empêcher tout accès aux points d'eau situés aux alentours de la concession. Les ordures ménagères peuvent constituer une source d'attraction des volatiles, de ce fait, les récipients qui les contiennent devront toujours être vides et hors de leur portée.

 

{debug}