Matériaux traditionnel

LE BOIS

La fibre de bois est obtenue à partir des déchets de résineux compressés. Après un défibrage thermomécanique des copeaux, la "laine de bois" ainsi obtenue est transformée en pâte par adjonction d'eau. Celle-ci est ensuite coulée, laminée et séchée pour produire des panneaux agglomérés de diverses densités, profilages et épaisseurs. Le bois est le plus souvent aggloméré grâce à son propre liant : la lignine. On ajoute parfois une faible dose de colle à base de caséine. Les différentes variétés de panneaux de fibres de bois permettent des utilisations diverses comme isolant thermique et phonique : au sol et au plafond, à l'intérieur et à l'extérieur des murs, en cloison, avec une ossature bois, et, souvent imprégné (paraffine, latex), en sous-toitures. On distingue les panneaux de fibres de bois "semi-rigides" des panneaux de fibres de bois "rigides". Les premiers sont de très bons isolants thermiques et phoniques, leur pose est à la portée de tous. Les seconds sont plus solides et résistants, ils sont plutôt adaptés à la construction (coffrage) qu'à l'isolation.

LES ISOLANTS EN LAINES MINERALES ET PVC

Malgré l'arrivée ces dernières années d'isolant plus naturel issu du recyclage ou de l'agriculture, les laines minérales que ce soit de verre ou de roche, ainsi que les matériaux de types polystyrène extrudé ou expansé, reste les plus utilisés grâce à une évolution ayant fait progresser leurs méthodes de fabrication et un rapport qualité/prix très compétitif.

{debug}